Bart Ramakers est un conteur, il dépeint des variantes modernes de thèmes mythologiques anciens dans des scènes photographiques, souvent avec des doubles sens et des clins d’œil. Il fait parfois des incursions dans la vidéo et la sculpture, mais revient toujours à la plaque sensible, où il s’adonne au clair-obscur et à la théâtralité.

Le thème central de toutes ses œuvres est la connexion. Ramakers retravaille les thèmes mythologiques et religieux classiques à la lumière des événements actuels : questions de genre, changement climatique et inégalités, souvent avec un clin d’œil à l’histoire de l’art, mais toujours en mettant l’accent sur ce qui nous relie tous : l’humanité, la connexion et la solidarité. Il veut connecter des êtres humains dans son travail, par son travail et autour de son travail. Ce thème est également présent dans les expositions collectives qu’il a montées : « One big Family » (avec Caroline Bouchard) à Alden-Biesen 2015 et « Hallelujah ! » à Triamant Bree 2021.

Bart a exposé des centaines de fois dans son pays et à l’étranger et a publié plusieurs livres, dont Revelations and the Bride Unveiled. Il a également collaboré avec des artistes tels que Panamarenko, Tom Herck et William Sweetlove, pour n’en citer que quelques-uns.

Découvrez ses projets les plus récents, Autopia et Sandwiched, ainsi que d’autres projects et les collaborations!

Siren and Sailor, 2021.